Institut français d’études anatoliennes https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd CC0 ifea@ifea-istanbul.net D’Angora à Ankara (1919-1950) : la naissance d’une capitale Cette étude se propose d’analyser – principalement sur la base de sources turques de l’époque – les modalités d’un processus d’aménagement caractérisé par une contradiction permanente entre projet urbain et dynamiques urbaines de facto, durant la période 1919-1950. Pour chaque moment successivement distingué (quatre en tout : 1919-1923, puis 1923-1928, 1928-1938 et enfin 1938-1950) on s’efforce de prendre en compte à la fois le contexte, les acteurs et les expressions concrètes du processus. Au lendemain de la Première Guerre, Ankara est un modeste chef-lieu au cœur de l’Anatolie occidentale, qui ne compte pas plus de 20 000 habitants. Entre 1923, date de la promotion officielle en tant que capitale, et 1928, aucune « politique d’aménagement » cohérente, n’est impulsée. Si le pouvoir municipal est consolidé, le faible degré de coordination entre les parties prenantes (ministères/municipalités/acteurs privés) empêche toute réalisation effective. Les cadres du nouvel État ne trouvent pas à se loger décemment. Face à ce malaise, les autorités se résolvent à organiser en 1927 un « concours international », afin de doter Ankara d’un « plan d’aménagement » général et prospectif. En parallèle est créée en 1928 une « Direction à la Construction de la ville d’Ankara », instance dépendante du ministère de l’Intérieur. La décennie 1930 s’individualise comme celle où, relativement, le volontarisme est le plus net. Mais les moyens engagés restent insuffisants. Dès lors, l’aménagement d’Ankara est peu à peu abandonné aux intérêts privés et catégoriels. En 1950, sur une population officielle de près de 300 000 habitants, la moitié au moins est mal-logée. L’État préfère investir dans des opérations de prestige, alors que la municipalité n’a pas les moyens de faire face en matière d’adduction égalitaire d’eau. Au total, le cas d’Ankara illustre de façon frappante le divorce entre l’urbanisme de projet et l’urbanisation réelle, entre la ville rêvée/planifiée et la ville effectivement produite.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2351 2022-02-08 Jean-François Pérouse Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Les présences arabes contemporaines à Istanbul Au-delà de l’aspect géopolitique qui englobe les relations de la Turquie avec les pays arabes et les conséquences de l’installation de plus de 3,6 millions de réfugiés syriens sur le sol turc, ce dossier privilégie la perspective ethnographique pour aborder la question des présences arabes contemporaines à Istanbul. Cette publication donne accès à des recherches en cours qui éclairent des réalités jusqu’alors peu abordées, et à des textes, traduits de l’arabe, qui permettent d’aiguiser le regard sur certains effets des interactions turco-arabes dans les domaines des perceptions et des pratiques. Plutôt que des études quantitatives, disponibles par ailleurs, ce dossier publie les résultats d’enquêtes de terrain en contexte urbain, depuis les ateliers de l’industrie textile qui accueillent de nombreux travailleurs syriens jusqu’aux espaces de sociabilité que constituent les cafés des environs de Taksim et les librairies arabes de Fatih. Les effets variés des rencontres turco-arabes, qui se sont intensifiées ces dernières décennies, se retrouvent aussi bien dans le monde universitaire, dans les flux de traduction et dans les productions artistiques et culinaires, autant de thématiques évoquées dans ce dossier.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/3925 2021-06-22 Franck Mermier Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Analyses pluridisciplinaires sur la crise sanitaire COVID-19 en Turquie L’objet de ce dossier vise à croiser les regards et les approches disciplinaires pour proposer des analyses plurielles de la crise sanitaire COVID-19 en Turquie. Les différentes approches font émerger des questionnements transversaux. Un premier questionnement tient à la pertinence des différents pouvoirs (locaux, étatiques, internationaux) face à des épidémies qui présentent toutes des spécificités, tant du point de vue de la diffusion et de la prévention, que des savoirs ou de la prise en charge. Une deuxième interrogation transversale porte sur la compénétration des pratiques et rituels sociaux et des dispositifs techniques. Les épidémies transforment le quotidien en validant ou répudiant certaines pratiques, et en induisant des réponses techniques qui sont à leur tour ritualisées. Comment interpréter cette transformation des pratiques ? Un troisième questionnement porte sur la frontière entre experts et profanes et à son évolution dans la temporalité de la pandémie. L’idée qu’un événement de l’ampleur d’une épidémie nécessitait une réponse organisée, et par conséquent un pilotage politico-sanitaire surplombant s’est heurtée à la durée de la pandémie, à l’évolution des connaissances à son sujet et à la compétition des objectifs stratégiques des politiques publiques, même lorsque ceux-ci, la santé et l’économie notamment, ne pouvaient aller l’un sans l’autre.  

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/3644 2021-02-17 Bayram Balcı, Philippe Bourmaud et Sümbül Kaya Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Bir allame-i cihan Mimar, şehirci, Bizans ve Osmanlı tarihçisi, jeopolitik uzmanı, çok yönlü araştırmacı ve düşünür Stefanos Yerasimos 29 Ocak 1942’de İstanbul’da doğdu. İlkokulu Zapyon Rum Kız Lisesi’nde, ortaokulu Zoğrafyon Rum Erkek Lisesi’nde okuduktan sonra, Güzel Sanatlar Akademisi’nde mimarlık öğrenimini tamamladı ve 1966’da Paris Universitesi Institut d’Urbanisme’de şehircilik okudu. 1972-2005 arası Paris VIII Üniversitesi’nde, şehircilik ve jeopolitik bölümünde asistan, doçent ve ardından profesör olarak öğretim üyeliği yaptı. 1994-1999 arasında İstanbul’daki Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü’nün müdürlüğü görevini üstlendi, 2001-2002 ve 2003-2004 yarı yıllarında Sabancı Üniversitesi’nde öğretim üyeliği görevinde bulundu. Otuz altı kitaba, doksandan fazla makaleye, seksene yakın kolektif çalışmaya imza atmış olan Stefanos Yerasimos 19 Temmuz 2005’de 62 yaşında Paris’te aramızdan ayrıldı.

Stefanos Yerasimos’u farklı yapan birçok şey vardı. Bunların başında şüphesiz ufkunun genişliği ve bunun bilimsel üretimine olan yansıması gelmekteydi. Mimarliktan tarihe, seyahatnamelerden kent tarihine, halk efsanelerinden yemek ve mutfak tarihine, milliyetçilikten harp tarihine kadar uzanan bu denli geniş bir yelpazede gezinebilen başka bir tarihçi hayal etmek hemen hemen imkânsiz. Daha doğrusu, bu genişlik ve çeşitlilikteki bir alanda faaliyet gösterip de ister istemez yüzeysellik tuzağına düşmeyen birini düşünmek mümkün değil. Bu anlamda Stefanos Yerasimos’u farklı kılan diğer çok önemli bir özellik, yöntem ve analiz konusunda gösterdiği tavizsiz tutumdu. El attığı her konuda meselenin özüne kadar inmekte, düzgün bir analitik çerçeve kurmakta, kaynakların ise adeta posasını çıkarmakta gösterdiği kararlılık ve bu yolda harcadığı zaman ve enerji, kendisini tanıyanların hep hayret ve gıptayla karşiladıkları bir durumdu.

Bu katmerli ilginin ve birikimin karşısında, Stefanos Yerasimos’u bir alam, bir dönemi veya bir coğrafyayı tarif etmeyi iddia eden bir ibarenin içine hapsetmenin ne kadar abes olacağı aşikârdı. Üretim ile geçmiş olan bu hayata geri dönüp bakıldığında bütün bu olguların toplanabileceği ve indirgenebileceği asgari müştereğin bilgi olduğunun farkına vardığımızda, olabilecek en gerçekçi tarifın eski “allâme” kelimesinde gizli olduğunu düşündük. Fransızca “savant” (bilgin) ve Türkçeye tercümesi imkânsız “érudit” (derin bilgi sahibi) terimlerinin bir tür karışımı niteliğindeki allâme kelimesini Osmanlıların en çok kullandıkları ve bu durumda bize daha da manidar gelen bileşik şekliyle almayı tercih ettik: allâme-i devran, ya da allâme-i cihan.

Öyle bir allâme-i cihan ki, mirası, yazdıklarının da ötesinde, beraber çalıştığı, dost olduğu, destek ve ilham verdiği kişilerin sadece hatırasında değil, her yeni çalışmasında hâlâ yaşıyor. Burada toplanmış olan yazılar, bu kişilerin özlem dolu sevgi ve saygısının içten bir ifadesidir.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1907 2020-05-27 Edhem Eldem, Aksel Tibet, Ersu Pekin et Çağatay Anadol Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
La Cappadoce méridionale de la Préhistoire à l'époque byzantine Il y a environ 25 ans, Olivier Pelon organisait à l’Institut Français d’Études Anatoliennes d’Istanbul un colloque destiné à faire l’état des recherches sur la Cappadoce méridionale jusqu’à la fin de l’époque romaine. Un quart de siècle après ce premier colloque, il était intéressant de faire un nouveau point sur l’avancée des recherches dans cette Cappadoce méridionale, de la préhistoire à la période byzantine. Ce nouveau colloque, placé cette fois encore sous l’égide de l’Institut Français d’Études Anatoliennes et intégré à la série des Rencontres d’archéologie de l’IFEA réunit vingt-trois communications.
Si les périodes néolithique et chalcolithique ont été particulièrement bien représentées, ce qui témoigne bien de l’importance de cette phase de la préhistoire cappadocienne, liée aux gisements d’obsidienne des Melendiz Dağları, on soulignera en revanche l’absence presque totale du Bronze Ancien. Cette phase est en effet peu représentée dans l’archéologie locale. La même remarque peut s’appliquer au Bronze Moyen. La fin du Bronze Moyen, fort heureusement, est représentée à Porsuk, de même que le Bronze Récent qui bénéficie, depuis peu, tout comme l’Âge du Fer, du démarrage fructueux des fouilles de Kınık Höyük. Enfin, l’Antiquité tardive et Byzance ont pu être représentées, principalement autour de Tyane, ce qui n’avait pas pu être le cas lors du premier colloque.
En octobre 2012, quelques semaines avant la tenue de la Rencontre, on apprenait malheureusement le décès brutal et inattendu d’Olivier Pelon, ancien directeur de la mission de Porsuk (jusqu’en 2002) et organisateur de ce premier colloque cappadocien. C’est bien en hommage à sa mémoire que notre Rencontre cappadocienne de 2012 et sa publication ont été naturellement dédiées.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/3187 2020-04-27 Aksel Tibet, Olivier Henry et Dominique Beyer Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Hittitology today: Studies on Hittite and Neo-Hittite Anatolia in Honor of Emmanuel Laroche’s 100th Birthday Il y a 100 ans, Emmanuel Laroche voyait le jour. Savant à la fois passionné de linguistique indo-européenne et d’Antiquité, il marqua durablement l’hittitologie par ses nombreuses contributions dans des domaines aussi variés que l’histoire des religions proche-orientales, la philologie cunéiforme ou encore la grammaire du hittite, du louvite et du hourrite. Ce colloque organisé en l’honneur de son centenaire a été l’occasion de faire le point sur les avancées de l’hittitologie actuelle, avancées auxquelles il participa tout au long de sa vie et qui se poursuivent après lui. Les axes thématiques qui sont abordés dans ce volume sont ceux qu’Emmanuel Laroche développa de
son vivant, à savoir la linguistique des langues anatoliennes, la philologie et l’épigraphie cunéiforme et hiéroglyphique, les religions de l’Anatolie hittite et néo-hittite, l’histoire et la géographie historique, mais aussi l’archéologie proche-orientale, domaine qu’Emmanuel Laroche côtoya de près. Ajoutons
à ces domaines celui de l’historiographie qui illustre, entre autres choses, l’impact des travaux d’Emmanuel Laroche dans l’hittitologie d’aujourd’hui.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/3388 2020-04-27 Alice Mouton Institut français d’études anatoliennes en Institut français d’études anatoliennes
Regard sur les relations turco-russes Ce dossier a pour objet les relations turco-russes qui, depuis la période post-bipolaire, ont suivi un cours instable fait de rapprochements spectaculaires mais aussi de crises qui sont allées, au moins une fois, jusqu’à la rupture. Au cours des trois décennies qui ont suivi la guerre froide, en dépit de cette inconstance, c'est bien une convergence croissante qui s’est affirmée. Marquée par un ensemble d’initiatives politiques, économiques et culturelles,  ces dernières ont permis d’institutionnaliser les rapports entre les deux pays. Les relations économiques et notamment le commerce des hydrocarbures ont sans doute contribué au renforcement des rapports turco-russes. Cependant, on constate que la démarche qui a longtemps consisté à privilégier la convergence d’intérêts économiques, pour faire oublier les divergences politiques et stratégiques, est désormais révolue. La coopération qui s’est reconstruite entre les deux pays après l’épisode pénible de 2015-2016 le montre bien, car des antagonismes demeurent.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/3163 2020-04-24 Jean Marcou et Mitat Çelikpala Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Turkey-Iran Relations after the JDP After the JDP came to power in Turkey in 2002, much has changed in Turkish foreign policy as well as profound changes in international, regional and domestic contexts surrounding it. Particularly fluctuations in Turkish-Iranian relations in the course of seventeen years have been very puzzling, and complicated, which made it worthy of study. Once, relations between the two states have so improved that some pundits regarded it as an evidence of shift of axis in Turkish foreign policy. Soon later, Ankara and Tehran embroiled in a regional competition that reminded the Ottoman-Safavid rivalry of the 16th century with its strategic and sectarian implications. Later on, they have developed amicable relations. Against this background one may question how could we understand that very dynamic nature of Turkish-Iranian relations? Considering this complicated and dynamic picture, we should analyse decisive factors in the relations between Ankara and Tehran. In other words, what has changed - and has been changing - in Turkish-Iranian relations after the JDP? In order to comprehend the complicated and dynamic interactions between Ankara and Tehran, this research goes beyond the JDP period in Turkey and put forwards a review of the history of Turkish-Iranian relations. And then, it focuses on the JDP period and analyse relations between Ankara and Tehran from diplomatic, economic and regional perspectives. Finally, it makes some speculations on the future of Turkish-Iranian relations. It argues that the complicated relationship between the two countries have been determined by a configuration of geopolitical context, structural factors, and the ruling elite. The JDP elite have employed rationalization, institutionalization and compartmentalization strategies to further Turkish-Iranian relations. However, they could not go beyond the diplomatic culture that set the longer history of interactions between the two countries on a fine course between bitter rivalry and friendly relations.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2934 2019-11-06 Bayram Sinkaya Institut français d’études anatoliennes en Institut français d’études anatoliennes
İstanbul’un Kalbinde Belirsiz Bir Mekân 1985 yılında, UNESCO Dünya Mirası Listesi'nde yer alan şehir, bölgenin tahliyesine ve yenilenmesine neden olmuştur. Ancak, yönlendirilen kullanımlar, bölge yeniden birleşme sürecinin kalıcı ve dengesiz olduğu sürecini belirleyen en kısa sürede tamamlanır. Bu çalışma, sitenin rekabet eden yatırımlarını ve metropolün küresel kentleşme sürecine bağlı kalan maddi ve sembolik ödenek çatışmalarını (tarihi evreleme, ekonomik hayatta kalma, serbest kalma yeri ...) analiz eder. Bu, 2000 ve 2001 yıllarında İstanbul’da yapılan bu alandaki ilk araştırmaya dayanmaktadır. Başlangıçta mekan üzerine sosyolojik ve antropolojik bir sorgulama ile motive olmuş, “belirsiz mekân” kavramının tanımlanması önerisiyle sonuçlanır.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2870 2019-07-01 Bediz Yılmaz et Franck Dorso Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
Forms and institutions of justice The articles forming the present volume aim to contribute to the rich and evolving historiography on the multiplicity of the actors and the institutions of Ottoman legal system. As the title of the volume suggests, “forms” and “institutions” of justice are a common thread in the contributions. Each article concentrates on a specific historical moment and context in order to chart the articulation of different forms of Ottoman justice.

This volume has emerged as an outcome of a workshop organized at the French Institute of Anatolian Studies (IFEA) on January 6-7, 2012, in Istanbul. At the outset we grappled with the following question: What were the multiple actors and normative sources that enabled the historians to talk about ‘justice’ across different cultural and historical geographies under the rule of the Ottoman dynasty? Our concern was in part to question the unitary conception of an ‘Ottoman Justice’ and the legal and procedural dominance accorded the kadi in Ottoman historiography.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2316 2018-11-20 Yavuz Aykan et Işık Tamdoğan Institut français d’études anatoliennes en Institut français d’études anatoliennes
Le Mort dans la ville Le développement de rites mortuaires complexes dans l’histoire de l’Homme a résulté dans un rôle croissant joué par les pratiques funéraires utilisées comme moyen de resserrer les liens à l’intérieur d’une même communauté. À cet égard, le singulier usage d'inhumer un individu au cœur de la communauté révèle avec acuité la force de cette relation que pouvaient entretenir les vivants et les morts. Les découvertes archéologiques récentes ont souligné l’importance de telles pratiques liées aux inhumations intra-muros en Anatolie. Bien qu’il semble possible de tisser un lien continu entre ces coutumes, les contextes dans lesquels s’inscrivent la pratique d’inhumer une personne au cœur même de la communauté, depuis l’enfant du Néolithique à Çatalhöyük à la libraire de Celsius à Ephèse, en passant par le Mausolée d'Halicarnasse, ont néanmoins radicalement changés en fonction des époques et des lieux. L’objectif de ce volume, en rassemblant des spécialistes de périodes et d’horizons différents, est d’offrir non seulement
un point général de nos connaissances sur ces questions, mais aussi un éclairage concernant le mécanisme de ces pratiques, leur contexte et leur impact en Anatolie, du début de l’Âge du Bronze à l’époque romaine.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2057 2018-07-31 Olivier Henry Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Les jardins de l’Hevsel, paradis intranquilles Cette publication collective est la deuxième d’une série de travaux qui s’appuient sur un programme de recherches AMIDA - relevant lui-même des programmes MISTRALS/ENVI-Med/CNRS – auquel participent de nombreux partenaires, issus des universités, du monde de la recherche, des institutions ou associations de la société civile, et qui s’est tenu les 26 et 27 octobre 2015 à Montpellier. Ont été cette année entendues différentes communications qui cherchaient à mettre en évidence, par des voies et des méthodes diverses, les traces et signes que les jardins de l’Hevsel avaient légués à la postérité ; nous avons également cherché à consolider les espérances et les dynamiques que porte pour le futur leur classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et les projets de réhabilitation qui lui sont associés.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2252 2018-04-26 Martine Assénat Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Joyce Blau l'éternelle chez les Kurdes Joyce
tu as connu plusieurs mondes, dans le temps et dans l’espace et j'ai entrevu, au cours de l'été 1956, entre la nationalisation du canal et l'intervention Anglo française, l'Égypte cosmopolite encore dans laquelle tu es née. Les minorités chrétiennes étaient encore là, à Alexandrie et au Caire.
On lisait en ce temps-là, quand on était étranger, Lawrence Durrell et Constantin Cavafi.
Des juifs avaient quitté le pays après 1949, vers l'Europe surtout. D'autres, qui se sentait chez eux, étaient restés. J'en ai rencontré en 1965, tandis que je fréquentais les gens du HADETO créé par Henri Curiel.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2199 2018-01-18 Hamit Bozarslan et Clémence Scalbert-Yücel Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Ambiguités turques Après les différents attentats survenus en France en 2015, au-delà des réactions officielles convenues ou des réactions sincères de certains groupes sociaux et individus, on a pu constater dans l’opinion turque – du sommet de l’État aux milieux les plus modestes – comme une tolérance, si ce n’est une forme de compréhension, vis-à-vis des motivations supposées des auteurs de ceux-ci. Certaines convergences étranges d’un extrême à l’autre du spectre idéologique, dans la réception de ces événements, traduisent des affinités à la fois dans les modes de représentation de la situation contemporaine et les modes de positionnement face à celle-ci.
Ce dossier analyse les réactions turques aux attentats commis en France en 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher les 7 et 8 janvier et le 13 novembre à St Denis et dans les 10e et 11e arrondissements de Paris à travers une analyse de la presse et de Twitter.
L'objectif est d’identifier en priorité la gamme des réactions les plus dissonantes, de voir quels groupes sociaux et quels terreaux elles touchent, de déceler sur quelles argumentations elles reposent et comment elles peuvent circuler entre la Turquie et les communautés turques et/ou musulmanes d’Europe, et les djihadistes.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2240 2017-11-30 Jean-François Pérouse, Isabelle Gilles, Anouck Gabriela Côrte-Réal Pinto, Clémence Scalbert-Yücel, Ceren Saran et Sergül Taşdemir Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Camondolar Camondolar 19. yüzyıl boyunca finans, kültür ve sanat alanlarında birçok başarıya imza atmış bir aile. Yabancı fin an s kaynaklarıyla Osmanlı Sarayı arasında bir köprü oluşturan bu aile aynı zamanda Galata, Pera, Karaköy ve Tophane semtlerinin yeniden imarına öncülük etmiş ve şehrin bugünkü çehresine kavuşmasına da katkıda bulunmuştur. Yahudi cemaati için yaptıkları modern eğitim çabalarıyla adlarından söz ettiren Camondolar, bir dönem İstanbul'da zenginliğin ve modernliğin simgesi olmuşlardı. 1869'da Paris'e göç eden aile, kısa zamanda burada da İtibar kazanmış ve özellikle sanat hamisi olarak ünlenmiştîr. Paris'in en önemli kültür merkezlerinden olan Champs-Elysees Tiyatrosu ve 18. yüzyıl sanatının seçkin örneklerinin sergilendiği Nissim-de-Camondo Müzesi, ailenin Paris sanat dünyasına kazandırdıkları arasındadır. Isaac de Camondo'nun Louvre Müzesi'ne hibe ettiği ve Degas, Monet, Manet gibi empresyonist ressamların başyapıtlarından oluşan elli tabloluk koleksiyon da müzeye yapılan en büyük kişisel hibe olarak tarihe geçmiştir. Bu başarılara rağmen, Camondo ailesinin hikâyesi bir esrar perdesiyle örtülüdür. Ne olmuştur da bu itibarlı aile unutulup gitmiş, müşterek hafızadan silinmiştir? Nora Şeni ve Sophİe Le Tarnec akıcı bir anlatımla kaleme aldıkları bu kitapta belgelere dayanarak “Camondo esran”nı çözüyorlar.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1600 2017-04-26 Yaman Aksu, Nora Şeni et Sophie Le Tarnec Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
Apartman Apartmanlar, birçok ailenin bir arada yaşadığı konutlar olarak geleneksel Osmanlı evinin gelişim süreci içinde ciddi bir kopuşun örnekleri olarak görülmüşlerdir. Gerçekten de bu konutlar, bahçe içinde ahşap konaklara ilk bakışta hiç benzemezler. Çok katlıdırlar, sıkışık kıvnmlı dar sokaklarda yükselirler, kimi zaman karanlık iç mekânlara sahiptirler, bahçeleri yoktur ama geniş teras çatılan vardır. Çoğu sokağa veya caddeye yönlenmişrir, ama manzara imkânı varsa ondan da yararlanmayı ihmal etmezler. Bilinen ve çoğu zaman kabul gören anlayışa göre ilk apartmanlar batı mimarisinden model transferi ile açıklanır ve geleneksel Osmanlı konutundan da bu nedenle ayn tutulur. Ancak hiç kuşkusuz İstanbul'da konutlarda süregelen yaşam biçimlerini de sadece konaklar yansıtmamaktadır. Birçok kültürün yüzyıllarca bir arada yaşadığı bu şehirde çok zengin bîr konut birikimi olduğu açıktır. Aynca apartmanların ilk örneklerinin yapddığı 19. yüzyılın ikinci yarısının, kent ve mekân algısında değişimlerin yaşandığı, yaşam biçimlerinde ilginç dönüşümlerin izlendiği bir süreç olduğu düşünüldüğünde, bu konut yapılarının daha detaylı bir incelemeyi hak ettiği ortadadır. Derin Öncel, Apartman'da Galata'da belirli bir alanda ve süreçte yapılan ilk örnekler olarak tanımladığı binalardan yola çıkarak ve hiçbirini bulunduğu "yer" ve dönemin dinamiklerinden ayrı değerlendirme­yerek, bu "yeni" konut tipini tanımaya çalışıyor. Apartmanlarda süregelen yaşam biçimine Osmanlı toplumunun nasıl uyum sağladığını, bu yeni yaşam pratiğine hangi süreçlerden geçilerek gelindiğini sorguluyor. Genel kabullerin dışına çıkarak apartmanları Osmanlı konut kültürünün gelişiminde önemli bir evrenin örnekleri olarak görüyor ve kısa bir zamanda İstanbul'un birçok mahallesinde inşa edilecek olan bu yapılar üzerine daha çok araştırma yapılmadan 20. yüzyıl konutunun sağlıklı i ncel enemeyeceğin i savunuyor. Derin öncel. Mimar Sinan Güzel Sanatlar Universitesi'nde öğretim üyesi. 19. yüzyıl Beyoğlu bölgesi kent morfolojisi ve Osmanlı konutu mekân organizasyonu üzerine makaleleri var.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1576 2017-02-21 Ayşe Derin Öncel Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
Histoire turque de l’Institut d’urbanisme de Paris Dans ce travail de longue haleine mené entre Paris et Istanbul, fait d'archives et de souvenirs, Michèle Jolé, sociologue de l'urbain trace le portrait de ces étudiants turcs venus poursuivre leur formation en France tout autant qu'elle nous permet de suivre le développement du champ de l'urbanisme en Turquie dans ces années fondatrices que sont les débuts de la République.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/2180 2017-01-26 Michèle Jolé Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Harp ve Sulh İstanbul’daki Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü ile merkezi Lizbon’da bulunan Calouste Gulbenkian Vakfi’nm ortaklaşa yayınladıkları, Fransa’daki "Türkiye Mevsimi" çerçevesinde (2009) Paris’teki Calouste Gulbenkian Kültür Merkezi ve Paris-Sorbonne Üniversitesine bağlı Uygulamalı Yüksek Araştırmalar Okulu’nun birlikte düzenledikleri bir kolokyumun ürünlerine dayalı bu kitap bize şaşırtıcı bilgiler sunuyor. İstanbul’un fethinden, Lozan Antlaşması’na kadar, birden çok medeniyetin stratejik buluşma noktasında yer alan Osmanlı İmparatorluğu, Batı Avrupa için meydan okunacak başlıca hedef konumundaydı. Avrupa kendini birkaç yüzyıl boyunca Osmanlı İmparatorluğu’nun aynasında seyretti ve onunla rekabet halinde iken bile, siyasal ve askeri gücü, yönetiminin mükemmelliği, maddi kültürünün İnceliği karşısında hayranlığını gizleyemedi. Ama özümseme ile dışlama arasında gidip gelen bu hayranlık, sonunda, onu yok etme ihtirasına yenik düştü. Peki, acaba bu gidişat tek yönlü müydü? Kuşkusuz Osmanlı İmparatorluğu da Avrupa’ya yönelik fetih ve dize getirme ihtiraslarından yoksun değildi. Osmanlı İmparatorluğu ile Avrupalı güçler arasında yüzyıllar boyunca sürmüş ilişkileri connected history (bağlı tarihler) perspektifinden ele alan Harp ve Sulh; Avrupa ve Osmanlılar eski bilgilerimize nüanslı yaklaşımlar getirmekle kalmıyor, yeni araştırmaların sonuçlarını da gün ışığına çıkarıyor; bu çerçevede her iki tarafta öbür tarafın nasıl temsil edildiğine dair imgelere ayrıcalıklı bir yer açılıyor, yakınlaşma biçimlerine, temas mekanizma lan na ve bu temaslan kuran aracılara özel bir önem veriliyor. Kitap, Osmanlı konusunda farklı disiplinlerde uzmanlaşmış parlak bir araştırmacılar topluluğunu ve uluslararası planda öne çıkan Osmanlı tarihi uzmanlarından bazılarını bir araya getiriyor. Harp ve Sulh; Avrupa ve Osmanlılar ayrıca, dışa açılma dinamiği çerçevesinde, belki de ilk kez, Türkiyeli okurlara İspanyol ve Portekizli araştırma cila nn çalışmalarını okuma imkânını vererek Akdeniz’in iki ucundaki tarihçilik anlayışlarını buluşturuyor.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1624 2016-08-23 Dejanirah Couto Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
Bizans Bizans: Yapılar, Meydanlar Yaşamlar, Fransız Ulusal Bilimsel Araştırma Merkezi’ne (CNRS) bağlı olarak İstanbul Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü’nde (IFEA) düzenlenen konferanslar dizisinin ürünü. Ocak 2004-Haziran 2007 tarihleri arasında gerçekleştirilen bu konferanslar, konularının uzmanı tarihçiler, arkeologlar, sanat tarihçileri tarafından verildi. Jean Pierre Sodini/ Konstantinopolis, bir megapolün doğuşu; Elisabeth Malamut/1. Aleksios Komnenos döneminde Konstantinopolis; Marie-France Auzépy/ Konstantinopolis’in Hipodromu; Alessandra Ricci/Bizans’ta kır sevgisi, Konstantinopolis’in Anadolu yakasındaki banliyösü; Pierre Chuvin/ Ayasofya yeniyken bazilikanın bezemeleri; Marie-France Auzépy/ Konstantinopolis’in siyasal ve dinsel yaşamında Ayasofya’nın yeri, Michel Kaplan/Büyük bir imparatorluk vakfı: Pantokrator (Zeyrek Camii); Catherine Jolivet-Lévy/ Hora Manastırının (Kariye Camii) bezemeleri; Paul Magdalino/ Paleologoslar döneminde yaşanan Bizans Rönesans’ı: Theodoros Metohites ve Kariye Manastırı; Stefanos Yerasimos/ Kostantiniye kiliselerinden İstanbul camilerine bir değişimin tarihi; Brigitte Pitarakis/ İmparatorluğun mücevherleri ve Konstantinopolis’in kuyumcuları; Nano Chadzidakis/ Konstantinopolis’in ikonaları; Michel Balivet/1391’de Ankara’da bir ilahiyat tartışması: Hacı Bayram Veli ve II. Manuel Paleologos; Véronique François/ İyileşmek ve iblislerden korunmak: Konstantinopolis’ten İstanbul’a toprak kaplar; Marie-France Auzépy/ Konstantinopolis ve Araplar; Michel Balivet/ Konstantinopolis’te Türkler; Peter Schreiner/ Konstantinopolis’te seyyahlar ve rehberleri; Jean-Claude Cheynet/ Bizans mühürleri, bir toplumun görüntüleri; Christophe Giros/ Bizanslılar ve Savaş; Nicole Thierry/ 10, Yüzyılda kral kiliseleri: Ahtamar, İşhan, Tokalı.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1669 2016-08-23 Buket Kitapçı-Bayrı et Annie Pralong Institut français d’études anatoliennes tr Institut français d’études anatoliennes
Religion et politique dans le Caucase post-soviétique Au carrefour des mondes turc, iranien et russe qui l’ont façonné à travers les siècles, le Caucase resurgit sur la scène internationale et focalise les attentions à bien des égards depuis que la dernière puissance impériale qui l’a dominé, l’Union soviétique, s’est effacée. L’objectif du présent ouvrage collectif est d’explorer les facteurs d’analyse des renouveaux religieux, chrétien et musulman mais aussi juif, yezidi, molokane ou bahai dans l’ensemble de la Transcaucasie et du Nord Caucase.
Ces renouveaux religieux sont analysés dans leurs principales composantes et leurs sources locales à la lumière des influences extérieures et nombreuses interactions multiformes qui lient les deux phénomènes. Il s’agit aussi d’observer comment le politique, héritier souvent laïque d’un ancien régime athéiste, se positionne en matière religieuse pour comprendre les nouvelles politiques identitaires nationales.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1527 2016-07-18 Bayram Balcı et Raoul Motika Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Missionnaires de l’Islam en Asie centrale À l’heure où la Turquie frappe aux portes de l’Union Européenne, elle développe en parallèle une stratégie d’influence dans les républiques turcophones de l’ex-URSS, où sa présence économique et culturelle se renforce depuis le début des années 90. Cette présence turque en Asie centrale est largement l’œuvre d’une puissante organisation religieuse, dirigée par l’énigmatique Fethullah Gülen, longtemps prêcheur officiel au service de l’État turc et actuellement en exil volontaire aux États-Unis.

Charismatique et visionnaire, Gülen a choisi l’éducation comme vecteur de son expansion. Aujourd’hui, son mouvement est présent dans toutes les républiques d’Asie centrale : Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizistan, Turkménistan et Tadjikistan où ses disciples animent un vaste réseau d’écoles privées. À long terme, ces « jésuites de l’islam turc » projettent de former les nouvelles élites centre-asiatiques qui réislamiseront les populations locales, longtemps soumises à la propagande athée soviétique. Cette entreprise a su se concilier l’appui tacite des gouvernement locaux et des puissances extérieures – Turquie et États-Unis notamment – qui craignent l’implantation d’éléments islamistes plus radicaux, d’obédience saoudienne.

L'ouvrage a été traduit en turc sous le titre Orta Asya'da İslâm misyonerleri. Fethullah Gülen okulları aux éditions Iletişim.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1810 2016-07-12 Bayram Balcı Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
“Guests and Aliens”: Re-Configuring New Mobilities in the Eastern Mediterranean After 2011 - with a special focus on Syrian refugees This meeting sought to give an account of the issues raised in Social Sciences worldwide by the migrations and mobilities of populations, particularly Syrian, caused by the upheavals taking place in the South and East of the Mediterranean since 2011. Researchers coming from various disciplines of Social Sciences, who are working on migration issues in Europe, the USA, and the Middle-East, in a historical perspective and with an ethnographic approach, participated in the Conference. A roundtable with representatives from different associations and NGOs closed the conference.

A selection of full communications of the conference will be published by Edward Elgar Publishing (Migration, Mobilities and the Arab Spring. Spaces of Refugee Flight in the Eastern Mediterranean). This volume presents the abstracts of the conference communications.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1829 2016-07-12 Elif Aksaz et Jean-François Pérouse Institut français d’études anatoliennes en Institut français d’études anatoliennes
Aspects économiques, culturels et mémoriels de la relation turco-arménienne Pour ce dossier de l'IFEA dédié aux relations informelles entre la Turquie et l'Arménie, le premier consacré à ce sujet depuis 2002, nous avons décidé de faire confiance à deux jeunes chercheurs. Adrian Foucher, qui a achevé un master 2 à l'Institut français de géopolitique (Paris 8) en 2015, a été stagiaire de l'Observatoire du Caucase, antenne de l'IFEA située à Bakou. Elshan Mustafayev est quant à lui doctorant à l'IEP de Lyon, où il rédige une thèse sur la politique étrangère de la Turquie depuis 2003. Il s'agit donc d'un tandem inédit pour la série des Dossiers, qui se distingue à la fois par sa bi-nationalité et sa jeunesse.

Au cours de la symbolique année 2015, d'Istanbul à Diyarbakır, Van et Iğdır essentiellement, ils sont allés recueillir les témoignages de celles et ceux qui œuvrent, en Turquie, au rapprochement de leur pays avec l'Arménie. Adrian Foucher et Elshan Mustafayev proposent dans ce dossier un état des lieux des relations entre les deux pays, dont ils décryptent les dynamiques et enjeux principaux. Surtout, ils nous livrent un travail d'observation empreint de spontanéité qui ouvre la voie vers des pistes de recherche prometteuses.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1859 2016-06-27 Elshan Mustafayev et Adrian Foucher Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Le conflit helléno-turc À l’heure où la Turquie met tout en œuvre en vue de sa future adhésion à l’Union européenne, les relations qu’elle entretient avec son voisin grec ainsi que le conflit chypriote sont d’une importance capitale. Depuis longtemps les relations entre la Turquie et la Grèce sont tendues, et particulièrement depuis l’invasion par l’armée turque en 1974 de la partie nord de Chypre. S’agit-il, comme on le croit trop souvent, uniquement d’un conflit politico-stratégique complexe ?
Les relations gréco-turques suscitent actuellement des débats d’autant plus passionnels que Chypre (qui intégrera l’Union européenne en 2004), est devenu un enjeu majeur entre la Turquie et l’Union européenne, objet des rêves les plus utopistes des Turcs.
Le rapprochement entre la Grèce et la Turquie, longtemps ennemis inavoués, s’est opéré grâce à l’intervention d’acteurs aussi bien étatiques que non-étatiques comme les associations, les artistes ou encore les hommes d’affaires. Ce rapprochement aidera-t-il à résoudre le conflit helléno-turc ?
L’auteur de cet ouvrage, Gilles Bertrand, s’est fixé pour objectif de dépasser cette approche traditionnelle. Il se situe dans une perspective socio-historique et vise à mettre en évidence les mutations intervenues dans le conflit après la fin de la guerre froide à la lumière de la situation générale et du problème kurde.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1314 2016-02-24 Gilles Bertrand Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Le Patriarcat grec orthodoxe Longtemps Église purement locale pour les autorités turques, le Patriarcat grec orthodoxe de Constantinople a su devenir dans la deuxième moitié du XXe siècle, une institution internationale de poids dans le monde orthodoxe. Les débats sur son caractère « œcuménique » continuent de faire planer un flou sur son statut réel.
Après avoir été menacé d’exil lors de la création de la République turque en 1923, le Patriarcat a réellement été isolé tout au long des années 1930 et 1940, ne s’occupant que des affaires religieuses de la minorité grecque de Turquie, vestige des temps ottomans, épargnée de l’échange obligatoire entre la Grèce et la Turquie en 1923.
Les années 1950 ont coïncidé avec les tensions dans les relations entre la Grèce et la Turquie, dues principalement à l’affaire chypriote, qui ont naturellement affecté le Patriarcat. En même temps, il s’agit là des années de résurrection, du retour de cette institution sur la scène nationale turque.
Paradoxalement, la réduction spectaculaire du nombre des Grecs de Turquie à partir de la deuxième moitié des années 1960, a permis au Patriarcat de se défaire de son rôle local pour se consacrer davantage au monde grec orthodoxe dans son ensemble. Cette internationalisation des activités s’est accélérée à partir des années 1990, sous le patriarcat Vartholoméos, dans une période d’ouverture des pays de l’ancien bloc soviétique au fait religieux.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1359 2016-02-24 Samim Akgönul Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Migrations et diasporas turques À l’heure où la Turquie et l’Union Européenne entament les négociations d’adhésion, après quatre décennies de relations parfois houleuses, l’existence d’une population européenne d’origine turque nombreuse, de trois à quatre millions de ressortissants turcs ou d’Européens originaires de Turquie, a permis l’émergence de relations denses et quotidiennes entre les deux espaces géographiques. Il n’est pas ici directement question de l’intégration des immigrés, mais de l’ensemble des relations physiques (les personnes), économiques, sociales, culturelles, véhiculées par des systèmes de transports et de communications.
Cet ensemble de relations discrètes, mais incomparablement efficace, est dit ici circulation migratoire. La question posée est celle de l’émergence d’un nouveau type de diaspora, comme le pensent certains chercheurs, ou de celle d’un autre rapport à l’espace, construit autour de réseaux variés. Ce rapport pourrait être celui de la société nomade face à la société sédentaire, mais dans un contexte socioéconomique fort différent de celui où ces termes ont été forgés. De toutes les manières, la circulation migratoire turque, composée de familles, de personnes isolées de tous statuts migratoires possibles, de transporteurs et de commerçants, de diplomates et de journalistes, de flux touristiques, financiers, culturels et matériels – les norias de semi-remorques observées sur les autoroutes allemandes, les avions sous pavillon turc dans tous les aéroports européens… -, intègre l’espace turc à l’espace européen bien plus sûrement qu’un traité d’adhésion.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1396 2016-02-24 Stéphane de Tapia Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
L’Empire ottoman à l’âge des réformes Le champ politique ottoman présente de nombreuses discontinuités (les révolutions de 1908 et des années 1920). Par contre, l’étude des réformes nous amène à conclure à une évidente continuité à travers « le long XIXe », y compris au début du XX  siècle. L’étude de cas de l’armée ottomane et des réformes militaires des Tanzîmât au XIXe siècle jusqu’à la Révolution kémaliste, au début des années 1920, montre différentes étapes d’un processus de changement. De ce point de vue, cette approche nous permet de reconsidérer les périodisations reçues et offre de nouvelles perspectives heuristiques.
C’est pourquoi cette étude intéressera non seulement les historiens, mais en particulier les historiens militaires et les sociologues, les politologues couvrant le champ de la Turquie, de l’Empire ottoman et de la Méditerranée au sens large.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1416 2016-02-24 Odile Moreau Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
Insularités ottomanes L’Empire ottoman était aussi un empire maritime. Cette facette de sa nature a suscité chez les historiens un intérêt croissant depuis quelques années. Consacré à l’« insularité ottomane », le présent volume est une participation originale aux réflexions en cours. Son objet n’est pas de rassembler des monographies, mais de répondre à la question suivante : en quoi les îles étaient-elles des territoires différents des autres, avec des populations spécifiques, des problèmes spécifiques et des solutions spécifiques ?
À partir de sources souvent inédites, les contributeurs s’interrogent ainsi sur la logique présidant à la conquête des îles, sur leur organisation et sur la façon dont la Porte considérait ces territoires un peu particuliers. Abordant également la question du point de vue des îles elles-mêmes, ils se penchent sur la composition ethnique et religieuse des sociétés insulaires, évaluent leur éventuel caractère de conservatoire ethnographique, examinent les modalités des communications des îles entre elles et avec le reste du monde, soulignent les problèmes de sécurité liés notamment au risque pirate. Enfin des éléments de comparaison avec d’autres insularités méditerranéennes permettent de mieux cerner les spécificités ottomanes.
Un intérêt particulier est évidemment accordé aux îles méditerranéennes, mais d’autres îles ottomanes, qui n’avaient jamais fait l’objet d’études, sont également traitées : îles de la mer Rouge, îles du Danube.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1449 2016-02-24 Nicolas Vatin et Gilles Veinstein Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
L’horloger du sérail « Mon père, après la naissance de mon frère unique, partit pour Constantinople où il était appelé, et devint horloger du Sérail », lit-on dans les Confessions de J.-J. Rousseau. Artisan spécialisé dans le « rhabillage » des horloges, Isaac Rousseau séjourna à Istanbul de 1705 à 1711, à une époque où la civilisation ottomane s’apprêtait à se laisser aller à L’ivresse de l’époque des tulipes. Il y rejoignit d’autres Genevois qui se consacraient au commerce et à la réparation des « montres turques », objets dont la délicate mécanique ne servait pas seulement à mesurer le temps mais symbolisait aussi, aux yeux des philosophes, les rouages de la société humaine.
De retour à Genève, Isaac fut-il l’un de ces voyageurs qui, revenus au bercail, envoûtent leurs proches du récit de leurs souvenirs ? L’œuvre de Jean-Jacques est traversée de motifs qui semblent devoir beaucoup aux quelques années passées par notre rhabilleur sur les rives du Bosphore, au service d’un Sérail dont les secrets peuplaient l’imagination de l’Europe des Lumières.
Quelle fut l’influence du fantasme oriental dans la vie et l’œuvre du Citoyen de Genève ? C’est la question à laquelle veut répondre cet ouvrage. L’enquête porte d’abord sur Isaac et la congrégation genevoise d’Istanbul, mais prend également en compte les tribulations d’une branche « persane » de la famille Rousseau. Chemin faisant, elle se penche sur l’œuvre de J.-É. Liotard, peintre genevois qui, ayant travaillé dans la capitale ottomane, contribua au succès des « turqueries ». Dans une deuxième partie, des spécialistes de J.-J. Rousseau sondent son œuvre à la recherche de réminiscences paternelles, tandis que d’autres contributions cernent les cheminements de l’orientalisme littéraire en vogue au siècle des Lumières.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1491 2016-02-24 Paul Dumont et Remy Hildebrand Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes
L'Hevsel à Amida-Diyarbakır Cette publication collective est consacrée aux jardins de l’Hevsel à Diyarbakır, admis le 4 juillet 2015 avec la muraille antique de la ville sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité. Les textes réunis ici sont ceux d’un workshop international, premier d’une série de travaux qui s’appuient sur un programme de recherches AMIDA - relevant lui-même des programmes MISTRALS/ENVI-Med/CNRS – auquel participent de nombreux partenaires, issus des universités, du monde de la recherche, des institutions ou associations de la société civile, et qui s’est tenu les 14 et 15 octobre 2014 à Montpellier dans le cadre d’un concours organisé par la Maison des Sciences de l’Homme. Ces rencontres ont été conçues comme un espace de dialogue visant à favoriser des synergies pluridisciplinaires, inter-institutionnelles et internationales entre les acteurs impliqués dans la recherche et/ou dans l’élaboration du dossier de candidature. Ces partenaires nous ont permis d'interagir avec les représentants de la société civile ou directement avec les populations concernées par la réhabilitation du patrimoine mésopotamien.

]]>
https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ifeagd/1226 2015-12-31 Martine Assénat Institut français d’études anatoliennes fr Institut français d’études anatoliennes